Chroniques du jardin

Jardin d’automne, fleurs fanées tu laisseras !

Les floraisons sont passées et le jardin revêt chaque jour un peu plus ses habits d’hiver. Tiges brunâtres, feuilles noires … Pas de doute, nous sommes à mille lieux des couleurs estivales ! J’en connais que la sécatomanie (sous-entendez la folie du sécateur) a repris et les jardins sont déjà à moitié ratiboisé !!! C’est que ça démange, je me doute… Moi, ce qui me démange, c’est de confisquer les sécateurs pour rester polie… Punition générale ou presque, j’en connais aussi qui ne coupe rien en automne… Ouf ! Mais « Oyé la minorité silencieuse, on ne vous entend pas !!! ».

Comment se fait-il qu’on continue d’entendre : « Bah, j’ai toujours fait comme ça, ma grand-mère faisait comme ça, Pierre, Paul, Jacques font comme ça alors pourquoi tu nous houspilles comme ça, démone ? ». Mais je comprends bien, c’est difficile de sortir des sentiers battus… Quoique… On y prend vite goût, si si !

Une fois arrivés à la fin de ce billet, vous serez une femme ou un homme nouveau, vous ne verrez plus les choses comme le commun des mortels ! Promis, juré, cra… euh, non, c’est dégueu… vous avez compris quoi !

Allez, soyez gentils, rangez vos sécateurs et aiguisez votre regard, appréciez la beauté d’une fleur déclinante mais non moins ravissante. Je vais y aller en douceur pour ne pas choquer les plus réfractaires.

LES PLUS ÉPARGNÉS, ALIAS LES HYDRANGEAS

On commence avec les fleurs fanées des Hydrangeas que l’on remarque plus facilement et que l’on apprécie aussi plus volontiers. En arrière-plan, le bien connu Hydrangea arborescens ‘Annabelle’ qui a une belle présence dans ce massif pendant de longs mois.

hydrangea-annabelle

De gauche à droite : ‘H. paniculata ‘Bobo’ – H. arborescens ‘White Dome’ – H. paniculata ‘Great Star Le Vasterival’

LES DISCRÈTES OU LA FACE CACHÉE DES SPIRÉES

On continue, toujours dans le soft avec la Spirea japonica ‘Little Princess’. Notez que la présence de feuillage coloré est importante, bien que pas indispensable. Ici une feuille aubergine de l’Hydrangea quercifolia ‘Burgundy’.

spirea-little-princess

La suivante est encore une spirée … Voici la Spirea japonica ‘Goldfame’ qui fait tant parler d’elle au début du printemps lorsque son nouveau feuillage orangé apparaît. Son feuillage automnale, beaucoup plus doux certes, n’est pas en reste !

spirea-goldfame

Encore une spirée, ça alors ! Oui, j’en ai toute une collection… Je les adore, elles sont faciles de culture et se plaisent bien ici. Cette fois, c’est la Spirea japonica ‘Anthony Waterer’ qui, soit dit en passant, offre encore quelques inflorescences éparses en ce moment.

spirea-anthony-waterer

LES INFLORESCENCES DOUDOUS : KALIMERIS ET EUPATOIRE SONT CITÉS A COMPARAÎTRE POUR CHATOUILLES !

Passons au Kalimeris incisa ‘Madiva’ et à ses petits pompons tout doux qu’on a envie de caresser du doigts et de chatouiller les p’tites joues roses de nos chérubins.

kalimeris-madiva

Autre plante doudou : l’Eupatorium maculatum ‘Atropurpureum’ dont les énormes inflorescences se perchent dans les branches du Cotinus ‘Grace’.

eupatorium-atropupureum

CEUX QUI ONT BESOIN D’AMIS : ASTER CHERCHE DÉSESPÉRÉMENT COPAIN DE CHAMBRÉE

Pour la suivante, je ne voulais pas être responsable d’évanouissements intempestifs alors j’ai préféré laisser le Miscanthus sinensis ‘Purple Fall’ en vedette. Derrière lui, l’Aster ‘Violetta’ joue les contrastes. Les asters fanés s’ennuient terriblement tous seuls, acoquinez-les avec des graminées, ça change tout !

miscanthus-purple-fall

LES GRAPHIQUES : POMPONS À TUTUS OU ÉPIS GRACILES, MON CŒUR BALANCE

Alors là, on a de quoi se faire plaisir !

Allons voir ce qu’il se passe du côté des échinacées ! Bon, je suis loin du spectacle qu’offre un bel effet de masse, c’est une jeune touffe d’Echinacea purpurea, simple mais la seule qui a résisté à plus d’un hiver ici.

echinacea-purpurea

Prenons un peu de hauteur avec les belles de l’été qui continuent de nous aguicher avec  leur ligne fine au graphisme saisissant. Ce sont bien sûr les Veronicastrum, les Veronica spicata et longifolia, en nombre aussi ici … quand je trouve une plante qui se plaît dans mon jardin, j’en use et abuse !

veronicastrum-lavendelturm
Les épis de Veronicastrum virginicum ‘Lavendelturm’ tiennent très bien … Bouleversant !

J’avais déjà parlé de la plante suivante dans un article sur le blog de Promesse de fleurs cet été : « Fleurs d’été: les plus jolies variétés de mon jardin« . Vous y verrez d’ailleurs plusieurs des stars du jour mais sous des atours plus colorés ! Alors, la plante dont je parle est la belle Lysimachia ephemerum.

lysimachia-ephemerum

NOIR C’EST NOIR, IL Y A DE L’ESPOIR AVEC LES STACHYS

Je ne résiste pas non plus à vous montrer la noirceur du Stachys monieri ‘Hummelo’. A contre-jour, c’est juste sublime ! Bon aujourd’hui, le soleil était parti en vacances alors vous allez devoir me croire sur parole. Enfin, à tous ceux qui cherche des fleurs noires … stoppez le train, elles sont là !

stachys-hummelo

Alors heureux ? Avouez que vous étiez passés à côté de quelque chose !

N’oubliez pas que toute cette végétation laissée l’hiver sert d’abri ou de nourriture à la faune du jardin. Pour un jardin plein de vie, c’est un aspect à ne pas négliger ! La nature vous dira merci.

Enfin, ça n’a rien à voir mais nous entrons dans la saison de plantation des rosiers en racines nues ! Je vous invite donc à consulter la fiche conseil suivante pour faire les choses dans les règles de l’art : « Rosiers : comment les planter« .

logo

15 réflexions au sujet de “Jardin d’automne, fleurs fanées tu laisseras !”

  1. Tu as raison j’enlève juste quelques tiges d’asters génants dans un chemin sinon vivaces diverses et hydrangéas attendent le printemps pour la coupe afin d’aider la petite faune !

    Aimé par 1 personne

      1. non pas du tout ! tout ou presque était debout et j’ai trouvé çà joli et me suis dit que je ferai bien pareil à l’avenir, parce que moi je ratiboise et mouline tous les asters.

        Aimé par 1 personne

  2. Dès mes débuts en jardinage je t’ai rencontré ainsi que Sylvie et David, alors forcément j’ai été à bonne école. Je ne fais plus rien au jardin à partir de fin octobre si ce n’est planté de nouvelles plantounes, j’observe et je photographie. Le sécateur est rangé. Les auxiliaires peuvent se cacher et les plantes sont protégées du froid et je peux avoir quelques belles surprises au printemps avec les semis spontanés. Le jardin se repose et je le trouve beau comme cela. Tes photos sont magnifiques.

    Aimé par 1 personne

  3. J’attends le printemps pour couper les fleurs et tiges fanées de mes vivaces, rosiers et arbustes. En revanche, j’arrache toutes les mauvaises herbes possibles avant l’hiver. Cela me permettra de mieux m’y retrouver au printemps quand tout va se remettre à pousser. Bon week-end !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s