Reportages

Dans les coulisses de Promesse de fleurs…

Si on m’avait dit qu’un jour je pourrais visiter les serres de Promesse de fleurs (anciennement Schryve) à Houplines, près de Lille et shooter à ma guise, je ne l’aurais sans doute pas cru ! La pluie s’était invitée mais peu m’importait, l’occasion était trop belle pour voir de mes yeux des plantes, des variétés que je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer. Hier, je feuilletais avec avidité le tout dernier catalogue Promesse de fleurs, un thé à la main, admirant comme toujours les belles images inspirantes mettant en valeur des arbustes, des plantes, des fleurs, des vivaces et des bulbes … un avant-goût de leur catalogue en ligne d’une richesse incroyable, des promesses de fleurs pour de beaux jardins. Aujourd’hui, je vous emmène arpenter les allées de cette entreprise dont la notoriété grandissante est amplement méritée.

1. Les locaux de Promesse de fleurs

A l’extérieur, beaucoup de rosiers et d’arbustes en tous genres attendent leurs acquisitions futures tandis que les serres sont plutôt réservées aux vivaces et bien sûr aux belles exotiques.

promesse de fleurs rosiers vivaces

promesse de fleurs serres

En ce moment, l’équipe s’active pour le conditionnement des bulbes en sachets de papier kraft. J’aime bien le côté écologique. D’ailleurs, les astucieux emballages qui permettent de bien protéger les plantes lors des expéditions sont recyclables !

promesse de fleurs bulbes graines
Sachets de bulbes – Conditionnement des graines

Il est temps d’aller contempler les merveilles que j’ai pu voir en cette fin août !

2. Les Hydrangeas et Hortensias sont des beautés indispensables de la fin de l’été

C’est bien sûr la saison des Hydrangeas, impossible de passer à côté ! J’aime beaucoup la fanaison du paniculata ‘Diamant Rouge’ qui prend une belle couleur rose de plus en plus foncé, pour finir lie de vin. Cette variété arbustive est intéressante pour sa floraison précoce.

hydrangea diamant rouge
Hydrangea paniculata ‘Diamant Rouge’

Je suis complètement tombée sous le charme des Hydrangea macrophylla ‘Baron Pourpre’ et ‘Koria’ ! Ces deux là finiront immanquablement dans mon prochain panier ! Comment résister ?

hydrangea baron pourpre koria
Hydrangea macrophylla ‘Baron Pourpre’ – Hydrangea macrophylla ‘Koria’

L’Hydrangea macrophylla ‘Hobergine’ est craquant aussi. Je l’ai déjà croisé sur une fête des plantes mais il n’était pas en fleurs. Le voir en vrai m’a fait regretter de ne pas l’avoir emporté. Enfin, les ombelles de l’Hydrangea invocrata ‘Yoraku Tama’ sont d’une délicatesse infinie… magnifique !

hydrangea hobergine yoraku
H. macrophylla ‘Hobergine’ – H. involucrata ‘Yoraku Tama’

Ce n’était pas une année à hortensia macrophylla au jardin sainte Anne mais les années se suivent et ne se ressemblent pas… Espérons que l’année prochaine soit plus clémente.

3. Les Hibiscus, des arbustes aux fleurs colorées tout l’été

Ils offrent de jolies fleurs en coupe simple ou double variant du blanc au violet. Les variétés ‘Magenta Chiffon’ et ‘Pink Chiffon’ sont juste magnifiques ! La variété ‘Blue Chiffon’ existe aussi mais je ne l’ai pas vu. Idem pour les variétés très doubles de la série des ‘French Cabaret’. Une autre fois !

hibiscus magenta chiffon pink woodbridge
Hibiscus ‘Woodbridge’ – ‘Magenta Chiffon’ – ‘Pink Chiffon’

4. Les Coreopsis, des vivaces aux myriades de fleurs

Les Coreopsis sont des vivaces destinées aux massifs ensoleillés et supportant bien la sécheresse. Ils surprennent par leur abondante floraison estivale et selon les variétés, les couleurs varient du jaune au rouge profond en passant par le rose pastel. Les variétés ‘Limerock Ruby’ et ‘Limerock Passion’ m’ont tapé dans l’oeil !

coreopsis limerock passion ruby
C. ‘Limerock Ruby’ – C. ‘Limerock Passion’

J’ai eu la superbe variété C. verticillata ‘Moonbeam’ dans mon massif jaune et blanc mais je crains l’avoir perdu. Les limaces ont été trop voraces, me semble-t-il !

5. Les clématites… un groupe très hétérogène aux fleurs originales

Petites ou grandes fleurs, simples ou doubles, fleurissant à des saisons différentes, de divers tailles, une très large palette de coloris, parfumées ou non… Vous trouverez toujours une clématite pour une situation donnée. La Clematis ‘Hagley Hybrid’ présente une longue et généreuse floraison estivale, même à mi-ombre. Ses grandes fleurs rose tendre sont charmantes. La Clematis integrifolia ‘Baby Star’ n’est pas en reste. Elle flirtait avec une cordyline au feuillage bronze, une association hasardeuse du plus bel effet, vous ne trouvez pas ? Il s’agit d’une clématite très florifère dont la petite taille lui permet de bien prospérer dans les petits jardins ou en pot, sur une terrasse par exemple.

clematis hagley hybrid baby star
Clematis ‘Hagley Hybrid’ – Clematis ‘Baby Star’

Notez l’originalité de la Clematis ‘Tie Dye’ aux pétales violets zébrés de blanc. Celle-ci est vigoureuse et très florifère. Quant à la Clematis flammula ‘Aromatica’, ses petites fleurs en étoiles violettes et aux longues étamines crème diffusent un parfum intense, particulièrement en fin d’après-midi.

clematis tie dye aromatica
Clematis ‘Tie Dye’ – Clematis flammula ‘Aromatica’

6. Les ceanothes, des arbustes généreux et mellifères

Les ceanothes sont des arbustes à la généreuse floraison mellifère bleue ou rose. Certains sont persistants, d’autres caduques. Plus petit et plus tardif que le Ceanothus ‘Marie Simon’, la variété ‘Marie Rose’ offre de délicieuses fleurs roses pâles tout l’été.

ceanothus pallidus marie rose

7. Les anémones du japon, des fleurs de fin d’été et d’automne indispensables

Les anémones du Japon sont des vivaces peu exigeantes. Simples ou doubles, les fleurs se déclinent en blanc ou en nuances de roses selon les variétés. Ce sont des plantes que j’aime vraiment beaucoup, même si elles se propagent trop lentement dans ma terre lourde.

anemone mont rose september charm
Anemone ‘September Charm’ – Anemone ‘Mont Rose’

8. Les feuillages dorés apportent le soleil dans les jardins

C’est lorsque l’on regarde les plantes par temps gris et pluvieux que l’on se rend compte combien les feuillages dorés sont importants. J’ai eu l’occasion d’admirer le lumineux Physocarpus ‘Dart’s gold’ aux délicieuses boules de fleurs blanches en mai/juin suivies de baies rouges en fin d’été. Le Leycesteria ‘Golden Lantern’ est un arbuste à la très longue floraison. Il porte de petites fleurs blanches portées par des bractées pourpres. Elles laissent place à de petites baies rouges puis noires. La couvrante campanule ‘Dickson’s Gold’ présente quant à elle une multitude de clochettes étoilées bleu clair en début d’été.

feuillage doré
Physocarpus opulus ‘Dart’s Gold’ – Campanula ‘Dickson’s Gold’ – Leycesteria formosa ‘Golden lanterns’

9. Les feuillages panachés apportent un soupçon de fantaisie ou éclairent les zones ombragées

Outre son feuillage panaché vert et blanc, le Caryopteris ‘White Surprise’ présente une floraison paniculée bleue en toute fin d’été. Le Weigelia ‘Nana Variegata’ est une variété compacte attrayante presque toute l’année grâce à son feuillage vert marginé de crème. De nature très florifère, ses fleurs roses explosent en fin de printemps puis remontent à l’automne.

feuillage panaché
Carypteris x clandonensis ‘White Surprise’ – Weigelia ‘Nana Variegata’

Notez que les feuillages panachés, tout comme les feuillages colorés d’ailleurs doivent être utilisés avec parcimonie pour que le jardin reste harmonieux.

10. Les pommiers d’ornement, des incontournables pour petits et grands jardins

Ces grands arbustes (ou petits arbres selon comment ils sont conduits) présentent une superbe floraison printanière suivie de petites pommes vertes virant au jaune ou au rouge selon les variétés et des couleurs automnales remarquables. Les fleurs blanches du Malus ‘Red Sentinel’ laissent place à des petites pommes rouge vif. Même de loin, je n’ai vu que lui ! L’automne venu, le feuillage virera au rouge également.

malus red sentinelle
Malus ‘Red Sentinel’

Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver facilement toutes ces plantes sur le site de Promesse de fleurs. Je vous souhaite une belle fin d’été !

logo

8 thoughts on “Dans les coulisses de Promesse de fleurs…”

  1. Bonjour Virginie ,vous étiez à 10 minutes de chez moi ,je reconnais bien tout les droits de votre superbe reportage car quand je fais une commande je vais sur place pour la chercher .Votre reportage donne des envies avec le catalogue en plus là c’est tentant ,je note les hydrangeas superbes 3
    Vous avez du vous régalez à déambuler dans les allées .Dommage qu’un petit saut jusque chez moi ne sais pas fait .Qui sait un jour si vous retournez vous me faites signe oh j’aurais aimer vous rencontrer .
    L’accueil est toujours agréable chez Promesse de fleurs .
    Belle fin d’été Virginie et merci pour cet article oh combien intéressant .
    Emmanuelle

    Aimé par 1 personne

  2. Le catalogue de Promesses de Fleurs semble pouvoir répondre à toutes nos envies, mais j’ai eu parfois des déboires avec les vivaces, alors que les arbustes sont toujours impeccables. Pour ma part, je conserve leurs emballages à godets et je les utilise pour transporter en toute sécurité des boutures ou des plants que je souhaite offrir. Yoraku Tama est dans mon jardin, et c’est tout un spectacle de le voir déployer sans fin ses boutons. J’ai eu une clématite flammula aromatica. Elle a embaumé ma voiture tout le trajet de retour de la fête des plantes où je l’avais achetée, et puis sitôt dans mon jardin elle a disparu et je ne l’ai jamais revue. J’hésite beaucoup pour l’essayer à nouveau. J’ai été tellement déçue! Bisous Virginie et merci pour ce reportage.

    Aimé par 1 personne

  3. Super reportage! Tu mentionnes la floraison longue de la clématite Hagley Hybrid. Cette année la mienne n’a pas fleuri si longtemps que ça. Je me demande si j’aurais dû la tailler très bas après sa floraison pour encourager une deuxième. J’avoue que je ne sais pas trop comment m’y prendre avec les clématites pour stimuler une remontée. Qu’est-ce que tu me conseilles de faire? Merci et bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Judith,
      Je crois savoir que certaines clématites remontent naturellement plus ou moins abondamment. Après oui il faut tailler à 30-40cm du sol en mars mais ça je pense que tu le fais déjà … je dirais aussi que le pied doit conserver une certaine fraîcheur et cette année, la sécheresse n’a pas aidé …
      Il y a une fiche conseil sur Promesse de fleurs : https://www.promessedefleurs.com/conseil-plantes-jardin/ficheconseil/comment-tailler-et-entretenir-les-clematites/
      Bisous

      J'aime

  4. Quelle chance d’avoir pu visiter leurs installations et la pépinière! Leur catalogue est une telle source d’inspiration!
    Tu nous présente de belles vivaces et arbustes! Je note entre autres l’hydrangea ‘Yoraku Tama’ et les coréposis… Dommage que ces derniers se fassent manger par les baveux…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s