Fêtes des plantes

Retour sur la fête des plantes de Saint-Jean de Beauregard, butin de printemps 2017

Revenons sur un week-end vadrouille en région parisienne. Déjà trois années que je n’étais pas allée à la fête des plantes de Saint-Jean de Beauregard. A regret car c’est vraiment un très bel endroit, le parc est superbe, particulièrement le potager et ses serres à l’ancienne. Et puis, on y rencontre des pépiniéristes passionnés et passionnants, sans oublier les amis-dingues-de-plantes qui amènent tout de suite le soleil et réchauffent l’ambiance. Une vraie bouffée d’oxygène aux portes de la capitale.

saint-jean-beauregard-printemps2017

saint-jean-beauregard-chateau (2)

saint-jean-beauregard-chateau

saint-jean-beauregard-pigeonnier
Le pigeonnier

parc-saint-jean-beauregard

La dernière fois que je suis venue, j’ai eu l’occasion de m’enivrer du parfum envoûtant de la Clematis armandii installée à l’une des entrées du potager. Cette année, elle n’était pas encore en fleurs mais à côté, mon regard a été happé par l’éclat du rosier de Banks couvrant tout un pan de mur en retrait, bien protégé. Dans ces conditions favorables, il prospère incroyablement bien, même au nord de la Loire.

rosa-banksiae

saint-jean-beauregard-potager

saint-jean-beauregard-potager-serres

Côté stand, nous avons eu un gros coup de coeur pour le travail d’Esprit Vert. Leurs tables aquavégétales étaient fantastiques !

J’ai passé le plus clair de mon temps à discuter. Aussi j’ai été particulièrement raisonnable dans mes achats. Je crois que je ne suis jamais revenue d’une fête des plantes avec si peu de protégées.

Alors, le butin de cette édition :

butin-saint-jean-beauregard

Pépinière Aquatique d’Eric Lenoir

  • Ajuga reptens ‘Purple Torch’

Les bugles se plaisent bien dans mon jardin, ils aiment la fraîcheur et il me faut absolument plus de plantes couvre-sols. Je voyais bien le coloris rose tendre de celui-ci à un endroit en particulier. Il forme rapidement des tapis persistants de 15 cm de hauteur. Les fleurs apparaissent dès le mois mai.

ajuga-reptens-purple-torch

  • Menyanthes trifoliata

J’avais prévu de revenir avec des plantes aquatiques, j’ai craqué pour la délicate floraison du trèfle d’eau qui égaie les bassins dès le début du printemps. Bien rustique, elle émerge de 20 à 30 cm au dessus de l’eau et devrait s’étendre assez rapidement. Plantation sous l’eau jusqu’à 30 cm de profondeur.

menyanthes

  • Pontederia cordata ‘Alba’

Son port, la forme de ses feuilles et son développement sont identiques à l’espèce type qui prospère dans le bassin rond mais avec un fleurissement légèrement moins important. Fleurs en épis blancs en été. A planter sous 20 cm d’eau minimum dans les régions les plus froides.

Pontederia-cordata-alba
credit : Eric Lenoir

Promesse de fleurs

  • Aquilegia ‘Clementine Dark Purple’

D’une couleur irrésistible qui ne m’a pas laissé indifférente, cette ancolie vient s’ajouter à la petite collection qui se profile à l’horizon. Les fleurs très doubles rappellent ‘Black Barlow’, sauf que du haut de ces 40 cm de hauteur, les fleurs regardent le ciel. Pour la teinte, je pourrai m’amuser à un petit comparatif prochainement puisque ce dernier est au jardin également. En fleurs en mai/juin, les ancolies sont à placer au soleil ou à mi-ombre dans une bonne terre fraîche.

ancolie-clementine-dark-purple

  • Verbascum ‘Rosie’

Considérés comme des bisannuels, les verbascums ne se ressèment pas ici. Dommage, même si les semis ne ressemblent pas toujours au pied mère, j’aime bien quand la nature fait le travail pour moi. Il est de petite taille puisqu’il ne dépasse pas 50 cm en fleurs et égaiera le massif d’un joli rose tendre tout l’été.

verbascum-rosie

Ferdinandushof

  • Dianthus barbatus ‘Nigrescens’

Cet oeillet offre un beau feuillage pourpre foncé semi-persistant et des bouquets de petites fleurs rouges sombres en fin de printemps. Bien rustique, il est à placer au soleil dans une bonne terre de jardin. Il ne dépasse pas 30 cm de haut.

dianthus-nigrescens

  • Euphorbia palustris ‘Walenburg’s Glory’

Les euphorbes sont précieuses pour illuminer le jardin au printemps. Une euphorbe des marais devrait se plaire dans mon jardin argileux et humide. (Bien que j’ai une characias depuis plusieurs années, il suffit juste de trouver le bon endroit). Rustique et compacte, elle avait tout pour me séduire. C’est une vivace caduque qui devrait atteindre environ 1m de haut pour presque autant de large.

euphorbe-palustris-walenburg-glorie

Pépinière d’Olivier Cazeneuve

  • Veronica spicata subsp. incana

C’est son feuillage gris duveteux qui m’a séduite. Il ressemble à celui de la sauge en plus longiforme. Au soleil, cette véronique formera des touffes de 30 cm en tous sens et des épis bleus violets en été.

veronica-spicata-incana

  • Hebe pinguifolia

Ses origines néo-zélandaises font qu’elle est rustique jusque -7°C seulement dans de bonnes conditions de culture. Je suis consciente de prendre un gros risque mais tant pis, j’ai envie de tester quitte à la cultiver en pot. Elle forme un joli coussin compact et persistant de 50 cm de hauteur pour le double en largeur, un feuillage gris et une floraison blanche en fin de printemps.

hebe-pinguifolia

Sans oublier le cadeau de mon ami Arnaud qui m’a fait la surprise de me donner un Penstemon ‘Dark Towers’.

penstemon-dark-towers

Tout est déjà planté sauf l’Hebe, j’hésite encore entre la mettre en pleine terre dans un coin plutôt sec et abrité ou dans un gros pot à rentrer en hiver.

logo

9 thoughts on “Retour sur la fête des plantes de Saint-Jean de Beauregard, butin de printemps 2017”

  1. De jolis achats. Pour l’hebe, elle est au jardin chez moi et toujours là depuis 5 ans. Installée, à l’Est. Elle résiste bien. Elle est à l’abri du vent et près d’un escalier en gravier, pas loin de la maison. Par contre, elle se bouture. J’ai des reprises spontanées avec mes tailles que je laisse en place. Bonne journée

    Aimé par 1 personne

      1. Je suis comme Caroline de la région est de la Belgique. Je l ai eu pendant des annés. Pour info il gèle chez moi souvent jusque -15. Mais un hiver je l ai perdu. Celui ci avait été tres pluvieux puis d’énormes gelées. Ça lui a été fatal.

        Aimé par 1 personne

  2. Ha Saint Jean ! c’était vraiment un chouette moment ! trop de monde pour discuter avec tous… c’est toujours mon seul regret ! Cette Aquilegia me fait de l’oeil… je pense que je vais me l’offrir avec sa consoeur de couleur rose saumon.
    Pour ton Hebe, j’ai sa cousine H. Topiaria en pleine terre mais on a des conditions tellement différentes que j’aurais tendance à te conseiller de la mettre en pot.
    Bises
    Lydie

    Aimé par 1 personne

  3. Tu as été très raisonnable Virginie mais de beaux choix de plante!,Ce rosier de banks nous a tous impressionné et j’ai beaucoup aimé ces tables!
    Bises et bon dimanche, ici pluie, le jardin est heureux

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Virginie ,j’aime votre regard sur ST Jean les premières photos donnent un bel aperçu de cette endroit ,une beauté ce rosier Banks et j’adore le pigeonnier . .Les tables d’ Esprit Vert , j’adore le succès seras au rendez vous je crois .
    Avec votre bassin un beau choix de plantes chez Eric Lenoir vous avez fait des beaux achats un plus le bassin chez vous..
    C’est toujours agréable de mettre des nouveaux achats et cadeau d’amitié .
    Merci Virginie et belle fin de journée et 1 mai à vous .
    Emmanuelle

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s